Petites surfaces et produits intelligents !

Article mis en ligne par · 24 janvier 2019 ·

L’approche de la petite surface est sociétale pour cause d’urbanisation galopante, d’augmentation du prix au mètre carré et d’éclatement de la cellule familiale. Conclusion, la taille de l’habitat se réduit considérablement. Si le développement de produits gain de place gagne du terrain, ce seul critère ne peut être un moteur de croissance en soi. Pour ce faire, leur conception appelle une réflexion qui englobe des paramètres en phase avec nos modes de vie.

Pour le secteur de la maison, le gain de place est devenu un marché en soi. Si sa valeur ajoutée réelle est le sur-mesure en matière d’aménagement intérieur, il se nourrit parallèlement d’un développement de gammes de produits qui va de pair, non pas avec une mouvance mais avec la réalité sociétale d’un marché.

Aujourd’hui, on parle à tout va d’optimisation du mètre carré, d’agencement au millimètre près, d’espace, de volume et de surface disponibles, d’intégration, etc. Et ce, pour la bonne raison que le prix au mètre carré dans les métropoles plus convoitées que les campagnes a considérablement augmenté. S’ajoutent à cela de nouvelles configurations familiales (familles monoparentales, accroissement du nombre de personnes vivant seules, etc.), qui impactent la taille du foyer. Cependant, la question du gain de place peut tout aussi bien s’aborder à l’inverse, à considérer le phénomène d’accumulation induit par la surconsommation.

T&C 5651
Économie de ressources en
adaptant la cuisson à l’usage et
aux besoins polyvalents du
foyer. Mini-poêle 14 cm à
induction avec revêtement
antiadhésif Thermolon™ Infinity
et poignée en inox recouvert de
silicone. GreenPan™

N’est-il pas dit que quelle que soit la superficie de sa maison ou de son appartement, on manque toujours de place chez soi à force de courir après la nouveauté ou de toujours vouloir tout conserver ? Alors, si le rangement par le vide est l’un des meilleurs exercices pour régler les problèmes de gain de place, mieux vaut aller droit au but en choisissant des produits adaptés à un espace réduit. Il importe aussi d’ajuster sa consommation à l’effectif du foyer car quand on est seul, voire deux tout au plus, à utiliser un produit, les besoins ne sont pas les mêmes et les quantités mathématiquement réduites.

Une nécessité qui s’inscrit dans la mouvance observée du “consommer juste et bien” où ajouter du produit au produit n’est plus une éthique en soi. Voilà
autant de facteurs à prendre en compte pour favoriser le développement
de produits dits “ingénieux”, car bien pensés dans leur globalité. Conjuguer moteur de croissance, du côté des industriels, à une demande de plus en plus forte en termes de gain de place, du côté des consommateurs, passe sans conteste par une réflexion et un développement produit plus musclés.

ALLER AU-DELÀ DU POSTULAT DU GAIN DE PLACE

Aujourd’hui, les industriels ne se saisissent pas simplement de
cette nouvelle donne pour le plaisir de faire du chiffre, ils doivent apporter des solutions concrètes qui vont dans le sens de l’évolution des modes de vie. Ainsi, un produit pensé avec la constante gain de place ne doit pas pour autant se déparer des fonctions essentielles qui feront pertinence. Car si le consommateur a du mal à se projeter dans une approche globale (choix produit + scénarisation de l’espace), il sait très bien évaluer son besoin.

T&C 565v
Design ultra-compact de la gamme Kitchenminis positionnée sur le segment du gain de place, de ressources et
d’énergie sans déroger à la performance. Cuiseur vapeur 900 W/1,1 l adapté à une utilisation pour foyer réduit. WMF
Gg
Petites boîtes idéales pour stocker dans un minimum d’espace, car empilables, et conserver au frais les denrées
alimentaires, les restes au réfrigérateur ou pour transporter les repas au bureau, car hermétiques, grâce à un mécanisme de
fermeture exclusif. Set de 5 boîtes d différents formats, en
polypropylène et silicone, lavables au lave- vaisselle. Collection Leo to go. BergHoff

Un produit doit donc d’entrée de jeu et au premier regard remplir
son contrat, c’est-à-dire aller au-delà de la fonction première
pour lequel il a été pensé. Si l’approche “petites surfaces” ou
“gain de place” s’avère un critère en soi, elle n’est pas suffisante
pour entraîner l’acte d’achat. Le produit gain de place se doit
d’être ingénieux dans sa globalité, c’est-à-dire dans sa capacité
à élargir sa promesse.

Les critères de sa pertinence s’inscrivent donc naturellement dans l’expression de valeurs éthiques et durables autour du bien-être et de la santé (mode de vie plus sain, utilisation nomade…), de la préservation de la planète (sourcing des matériaux, bonne conservation des aliments pour éviter le gaspillage) et de leur économie de moyens (ressources et énergie). À cela viennent s’ajouter les incontournables paramètres de fonctionnalité (praticité rangement, etc.) et de style pour une bonne intégration dans l’espace cuisine ou de la pièce à vivre qui exige un soin particulier sur le plan esthétique.

DESIGN ET DÉMULTIPLICATION DES USAGES

Se pose alors la question de savoir ce qui fait la pertinence d’un produit pensé dans un configuration gain de place. Dans la cuisine et au-delà, l’heure est à l’optimisation sur 4 segments identifiés : le plan de travail (son ergonomie et sa capacité à accueillir sa vitrine de petit électroménager), le réfrigérateur et le congélateur (maximisation de la répartition des denrées), les placards (perfectionnement du rangement) et l’approche nomade de notre façon de consommer. Le brainstorming en appelle tout d’abord à une définition précise de la fonction produit et désormais de la démultiplication des usages, le tout associé à une ergonomie et une esthétique, toutes deux moteurs de différenciation et de personnalisation des espaces ! Pour ce qui concerne les boîtes
de rangement, de conservation des aliments ou les lunch box
par exemple, il est désormais nécessaire de penser compacité,
compatibilité d’utilisation et de formats (réfrigérateur congélateur, micro-ondes, lave-vaisselle) conception avec repérage couleurs

T&C 565v

Des boîtes hermétiques qui s’imbriquent pour un
rangement compact, avec couvercles emboîtables et
code couleur repérable pour faciliter l’organisation du
rangement. Collection Nest™Lock. Joseph Joseph

T&C 56gg5

Des poignées amovibles pour se faciliter la vie à la
cuisine, de la cuisson à la table jusqu’au rangement des
produits dans les placards. Collection de casseroles et
autres ustensiles de cuisson Mutine, corps en inox
10/18 sur fond thermo-diffuseur, tous feux et poignées
amovibles déclinées en 9 coloris. Cristel

et notion d’empilage pour identifier et optimiser le rangement, compartimentage des aliments pour les diviser en plusieurs portions et favoriser l’utilisation des restes (anti gaspillage), sécurité à l’emploi et au transport (couvercle hermétiques, étanchéité de la fermeture), etc. Pour le petit électroménager, réduire la taille reste une priorité sans occulter la performance. Le fameux gimmick d’une certaine réclame est tout à fait d’actualité : “Elle est petite, mais elle a tout d’une grande !” Cette promesse signant un minimum d’encombrement pour un maximum de bénéfices en termes d’utilisation. Côté préparation culinaire et ustensiles de cuisine, un récipient qui va de la cuisson à la table avec poignée amovible relève également du gain de place selon le principe du 2 en 1 et des économies générées l’achat.

Idem pour des casseroles qui s’emboîtent au rangement façon gigogne, ou les ustensiles à regrouper dans un rangement ultra-compact. Enfin, les produits que l’on ne montrait pas autrefois ou qui avait vocation à rester dans des cuisines fermées sont désormais de véritables élément de décoration. Le petit électroménager sort des placards en proposant de nouvelles lignes et les derniers matériaux, ludiques avec la couleur ou sobres et intemporels avec l’inox, à choisir selon les goûts personnels ou le style de la cuisine. Désormais, à l’heure où l’on reçoit autour de sa machine à café ou de son robot culinaire, la cohérence en matière de design est une exigence, la quête d’harmonie et de clarté dans une petite surface étant le Graal !

Karine Quédreux